19440611 Contre-attaque au Fort-l’Ecluse

La contre-attaque contre le Fort-l’Ecluse le dimanche 11 juin est repoussée malgré l’arrivée en renfort, du côté allemand, d’un groupe de miliciens et les tirs des canons installés sur le Vuache. On a cité alors l’efficacité exceptionnelle de RUGGERI et AMAR, tireurs aux F.M. et bazookas. Le sous-lieutenant de réserve Louis JACQUET, accompagné de CATIN et ABBIATI, vient assister les cadres de l’A.S.. En même temps les Allemands attaquent depuis la Savoie. Le groupe CHARLES et quelques hommes de l’A.S. de Bellegarde contre-attaquent et occupent Eloise dans la nuit. Victor BRIQUE de l’A.S. de la Semine et 2 civils sont tués. Mais le lendemain, lundi 12 juin, protégés par le brouillard et un tir d’artillerie, les Allemands réussissent à contourner le fort par la voie du chemin de fer et déferlent sur Longeray qui est mis à sac. Les maquisards n’ont plus de munitions, ni de vivres depuis la veille.

Le Fort-l’Ecluse contourné, sa défense devient inutile, il faut l’évacuer. Cela se fera par le fort supérieur et la montagne jusqu’au Sorgia.

Extrait de Résistance Cristal 4 (Jean Marinet et Robert Molinatti) Juin 2014

Laisser un commentaire