19440113 Attentat à Bellegarde

Bellegarde, 13/01/1944 (Tribune de Genève)

On donne de nouvelles précisions sur l’attentat commis l’autre nuit contre le dépôt des machines de la gare frontière de Bellegarde. L’audacieux coup de main fut exécuté par soixante partisans de la Résistance française, pour la plupart armés de mitraillettes.

« Haut les mains ! » lancèrent-ils, en faisant irruption dans le vaste hall. Surpris, le personnel ne put qu’obtempérer à cette injonction, et des bombes furent immédiatement placées, une par une, sous chacun des cylindres avant gauche dechaque locomotive. Tout s’effectua rapidement et dans le plus grand silence.

Le personnel fut enfermé en lieu sûr et le feu fut mis aux mèches. C’est ainsi qu’entre 2 heures et 2 heures 30 du matin, douze locomotives furent mises hors d’usage.

Laisser un commentaire