Divonne 1914-1918

Livre d'Or 1914-1919 Enfants s

Ils étaient enfants de Divonne et sont morts à la guerre

Cliquez simplement sur la photo pour l’agrandir. D’autres portraits d’enfants du Pays de Gex seront publiés à la date anniversaire de leur disparition.


19150328 Baissot Charles Divonne 101 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768]101 – BAISSOT Charles-Eugène. Classe 1902. Sergent au 3e bat. de Chasseurs à pied, 8e Cie. — Plâtrier-peintre à Divonne-les-Bains. — Né à Divonne-les-Bains, le 20 juillet 1882. — Fils de feu Baissot André et de feue Martin Hortense-Julie, en leur vivant à Divonne-les-Bains. — Marié à Mlle David-Missilier Hélène, domiciliée à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 28 mars 1915, en forêt de Parroy, près Nancy (Meurthe-et-Moselle).

 


 

19151211 Baissot Fernand Divonne 102 T095bis102 – BAISSOT Fernand. Classe 1908. Soldat au 3e bat, de Chasseurs à pied, 5e Cie.

Pâtissier à New-York (États-Unis). —Né à Divonne-les-Bains, en 1888. — Fils de feu Baissot André et de feue Martin Hortense Julie, en leur vivant à Divonne-les-Bains. — Blessé le 4 décembre 1915, près de Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais).

Mort pour la France, des suites, le 11 dé­cembre 1915, à l’Ambulance 5 ,/17, à Houdain (Pas-de-Calais).

 


 

19160506 Bonnet Paul Divonne 132bis T130103 – BONNET Paul-Louis. Cl. 1905. Soldat au 133e d’Infanterie, 6e C1e. Culti­vateur à Arbère-Divonne. Né à Divonne-les-Bains, le 6 avril 1885. Fils de feu Bonnet Jean-Louis et de Romand Pauline-Eugénie, cultivatrice à Arbère (commune de Divonne-les-Bains). Marié à Mlle Bory Élise, domiciliée à Arbère-Divonne. Blessé grièvement, le 1er mai 1916, à la Cha­pelotte (Vosges).

Mort pour la France, des suites, le 6 mai 1916, à l’Hôpital de Raon-l’Étape (Vosges).

 


 

19160909-bouchet-charles-divonne-104-t104-largeur-max-1024-hauteur-max-768104 – BOUCHET Charles-Albert. Classe 1904. Soldat au 333e d’Infanterie, 19e Cie.  Cultivateur à Divonne-les-Bains.  Né à Divonne-les-Bains, le ler juillet 1884. Fils de Bouchet François-Louis et de Panisset Adèle, cultivateurs à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 9 sep­tembre 1916, devant le fort de Vaux, à Verdun.

Croix de Guerre.

 


19160506 Bonnet Paul Divonne 132bis T130

105 – BOUCHET Joseph-Eugène. Classe 1905. — Caporal au 42e d’Infanterie, lle C1e. — Boulanger. — Né à Divonne-les-Bains, le 5 juillet 1885. — Fils de feu Bouchet Jean et de Dubout Marie, sans profession, à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 9 mai 1917, à Bermaincourt (Champagne).

 

106 – BOURGEAT Charles-Albert. Classe 1914. Soldat au 30e d’Infanterie, C1e Hors-Rang. — Employé aux Bains de Divonne. — Né à Vich (canton de Vaud, Suisse), le 19 octobre 1894. — Fils de feu Bourgeat André et de Cadoux Louise, sans profession à Divonne-les-Bains.

Mort pour la France, le 6 décembre 1918, à l’Hôpital civil de Thonon (Haute-Savoie). Avait été blessé à trois reprises.

 


 

19150615 Cassera Eugène Divonne 107107 – CASSERA Eugène-François. Classe 1915. Soldat au 97e d’Infanterie, 4e Cie. — Diamantaire à Divonne-les-Bains. — Né à Divonne-les-Bains, le 16 mars 1895.

Fils de Cassera André et de Bernadeaux Eugénie, cultivateurs à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Disparu le 15 juin 1915, devant Souciiez (Pas-de-Calais).


 

19140923 Celet Divonne 108 108 – CELET Charles-Louis.Classe 1908. Sous-lieutenant au 23e d’Infanterie. — Des­sinateur à la Cie P. L. M. — Né à Dor­tans (Ain), le 19 mai 1888. — Fils de feu Celet Louis-Joseph, instituteur et de Guillon Marie-Louise, domiciliée à Divonne-les-Bains. — Blessé grièvement de quatre balles, le 21 septembre 1914, dans les Vosges.

Mort pour la France, des suites, le 23 sep­tembre 1914, à l’Hôpital de St-Dié (Vosges).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du régiment :

Officier très brave et très dévoué, tombé glorieusement en faisant son devoir, le 11 septembre 1914.

Croix de Guerre.


109 – CHABERT Louis. Classe 1902. Soldat au 363e d’Infanterie, 6e C1e de Mi­trailleuses. — Électricien aux Bains de Divonne. — Né à Divonne-les-Bains, en 1882. — Fils de feu Chabert Jean et de feue Jacquemet Marie, en leur vivant à Divonne-les-Bains. — Marié à 1lI1Ie Chappaz Lucie, sans profession, à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 16 avril 1917, au fort de Brimond, nord de Reims (Marne).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du régiment No 373, du 27 avril 1917 :

Chabert Louis, soldat à la 6e C1e de Mi­trailleuses, du 363e d’Infanterie. — Agent de liaison dévoué et courageux, blessé mor­tellement à son poste de corhbat, à côté de son commandant de compagnie, pendant un combat. »

Croix de Guerre.

 

110 – CHAUVEL Auguste. Classe 1912. Maréchal des Logis au 176e d’Artillerie, 23e batterie. — Charpentier à Divonne-les-Bains. — Né à Divonne-les-Bains, le 21 mars 1892. — Fils de feu Chauvel Alphonse et de Vauthier Apolonie, Café Perd-temps, â Divonne-les-Bains.

Tué accidentellement, le 24 nov. 1918, à Nemours (Seine-et-Marne).

Médaille Militaire et Croix de Guerre, avec palme et plusieurs étoiles.

Avait obtenu les citations suivantes :

Ordre de la brigade d’artillerie du 35e Corps, No 40, du 12 juillet 1916 :

Excellent maître-pointeur, digne de tous les éloges pour sa belle attitude au feu; a été blessé le 24 juin 1916, en assurant le service de sa pièce. »

— « Ordre du ler Corps d’Armée, No 32, de juillet 1918 :

Gradé, d’un courage et d’une bravoure remarquables. Apercevant une colonne de trois tanks ennemis, a rempli les fonctions de pointeur et a réussi, par la précision et la justesse de son tir, à démollir le premier tank et à mettre en fuite les deux autres. »

— « Ordre de la 5e Armée No 410,du 28 sep­tembre 1918 :

Faisant partie d’une équipe de volon­taires qui a démonté et ramené un canon armant un char d’assaut ennemi, mis hors de service par le tir de leur batterie, échoué à 100 mètres des lignes ennemies et en butte à un tir incessant de l’adversaire; après cinq nuits d’efforts, au prix des plus grandes difficultés et de sérieux dangers, l’équipe est parvenue à ramener ce canon de plus de 200 kilogs jusqu’à nos lignes. »

Signé : DE MITRY.

Délivré par le Maréchal Commandant en Chef les Armées de l’Est :

Signé ; PÉTAIN.

 

110bis – CHEVASSUS-AGNÈS Albert-Maurice. Classe 1905. Soldat au 363e d’infan­terie. — Valet de chambre à Paris. — Né à Divonne-les-Bains, le 23 décembre 1885. —Fils de feu Chevassus-Agnès Eugène et de Badel Antoinette, domiciliée à Divonne-les-Bains. – Marié à Mlle Vialcollet. Adelaïde, domiciliée à Paris. — Grièvement blessé le 18 avril 1917, en Champagne.

Mort pour la France, des suites, le 2 mai 1917, à l’Hôpital auxiliaire No 2, à Troyes (Aube).

 


 

19150614 Dardel Charles Divonne 111 111 – DARDEL Charles. Classe 1913. Soldat au 15e bat. de Chasseurs à pied, 4e Cie, — Cultivateur à Plan-Divonne. — Né à Divonne-les-Bains, le 21 avril 1893. — Fils de feu Dardel Amédée et de Dubout Joséphine, propriétaire à Plan (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 14 juin 1915, à Métzeral (Alsace).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du Bataillon No 179, du 29 juin 1915 :

Le chasseur Dardel Charles s’est élancé bravement à l’attaque d’urr4 tranchée .enne­mie, le 14 juin, et est tombé glorieusement sur la position. »

Croix de Guerre.

 


 

19150708 Dubout Louis Divonne 112112 – DUBOUT Louis-Eugène. Cl. 1910. Soldat au 133e d’Infanterie, 12e Cie_ —Cultivateur à Villars-Divonne. — Né à Divonne-les-Bains, le 26 juillet 1890. —Fils de feu Dubout Louis-Cyrille et de Duparc Louise-Antoinette, sans profession, à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 8 juil­let 1915, à la Fontenelle (Vosges).

Avait obtenu la citation suivante :

« Ordre du régiment No 171, du 19 juil­let 1915 :

Très belle conduite au feu. Est tombé mortellement frappé à l’assaut de la position de la Fontenelle, le 8 juillet. »

Croix de Guerre.


 

19140914 Detraz Divonne 113 113 – DETRAZ Marius. Classe 1911. Soldat au 169e d’Infanterie, 8e Cie. — Bou­cher-charcutier. — Né à Genève (Suisse), en 1891. — Fils de Detraz Marie, cultivatrice à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 14 sep­tembre 1914, en Lorraine.


114 – DUC Paul-Fouis. Classe 1915, Canonnier au 303e d’Artillerie lourde. 7e batterie. – Cultivateur à Divonne-les-Bains. – Né à Divonne-les-Bains, le 8 sep­tembre 1895. – Fils de feu Duc Louis et de Martin Marie-Louise, cultivatrice à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 18 août 1918, à Bonval (Aisne).


115 – GEINDRE Émile. Classe 1903. Sol­dat au 333e d’Infanterie, 24e C1e. – Cultiva­teur à Divonne-les-Bains. – Né à Divonne-les-Bains, le 18 août 1883. – Fils de feu Geindre Jules et de feue Romand Joséphine, en leur vivant, cultivateurs à Divonne. -Marié à Mlle Duc Louise, domiciliée à Di­vonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 1eT oc­tobre 1916, devant Verdun.

 


 

19150603 Geindre Marc Divonne 116 116 – GEINDRE Marc-Eugène. Cl.1901. Soldat au 133e d’Infanterie. – Cultivateur à Divonne-les-Bains. – Ne à Divonne-les-Bains, le 2 février 1881. – Fils de feu Geindre Jules et de feue Romand Joséphine.

Mort pour la France, le 3 juin 1915, à l’Hôpital auxiliaire No 217, à Ferney-Voltaire (Ain).

 


 

117 – GERBOLINO Michel. Cl. 1904. Soldat au 5e bat. de Chasseurs à pied, lre Cie. Valet de Chambre à Berne (Suisse). – Né à Saint-Pierre-d’Allevard (Isère), le 29 sep­tembre 1884. – Fils de feu Gerbolino Blaise et de feue Boot Ursule.

Tombé au Champ d’honneur, le 31 juil­let 1917, au Chemin des Dames (Champagne). – Avait été déjà blessé à deux reprises, d’abord dans les Vosges, puis à l’Hartmanns­willerkopff.

Croix de Guerre.


 

19140818 Girel Divonne 118 118 – GIREL Auguste.-Louis. Cl. 1907. Soldat au 133e d’Infanterie. Employé aux Bains de Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 18 mars 1887. – Fils de feu Girel Louis et de Joz-Roland Marie, domiciliée à Plan (commune de Divonne-les-Bains).

Disparu, le 18 août 1914, à Rambervillers (Vosges).


19150502 Girel Eugène Divonne 119 T112119 – GIREL Eugène-Albert. Cl. 1913. Soldat au 4e bat, d’Infanterie légère l’Afri­que. – Ouvrier-maçon. – Né à Divonne-les-Bains, le 11 mars 1893, – Fils de feu Girel Louis et de Joz-Roland Marie, domiciliée à Plan (commune de Divonne-les-Bains. – Grièvement blessé, le 27 avril 1915, dans le Sud-Tunisien.

Mort pour la France, des suites, le 2 mai 1915, à l’Ambulance, en Tunisie.

 

120 – GOUDARD Eugène-Antoine. Classe 1911. Sous-lieutenant au 149e d’Infan­terie, 7e Cie, – Employé aux Bains-de­Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 10 oc­tobre 1891. – Fils de Goudard Louis et de Chevassus Eugénie. – Cultivateurs à Arbère (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 26 sep­tembre 1915, au bois en Hâche, près Notre-Dame de Lorette (Pas-de-Calais).

Avait obtenu les citations suivantes :

Ordre du 21e Corps d’Armée, No 49 du 18 juin 1915 :

Officier d’une très grande valeur ayant toujours fait preuve de bravoure et de qua­lités militaires remarquables. A l’attaque de nuit du 29 mai, a entraîné sa section sous une grêle de balles jusque dans la tranchée alle­mande, l’a fait organiser et s’y est maintenu sous les bombes. »

– « Ordre de la 10e Armée No 111, du 21 octobre 1915 :

Le 26 septembre, devant Angres, a été tué en entraînant brillamment sa section à l’attaque des tranchées allemandes sous une fuellade et un bombardement des plus violents. Officier brave et plein d’entrain. -Déjà blessé et cité à l’ordre du Corps d’Ar­mée.

Croix de Guerre avec palme et deux étoiles.


 

19150507 Goudard Fernand Divonne 121 T121121 – GOUDARD Fernand-François. Classe 1907. Soldat au 8e d’Infanterie colo­niale, 8e Cie. – Cultivateur à Arbère­Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 1er juillet 1887. – Fils de Goudard Louis et de Chevassus Eugénie, cultivateurs à Arbère (commune de Divonne-les-Bains).

Disparu, du 7 au 12 mai 1915, aux Darda­nelles.

 


 

19150708 Goudard Louis Divonne 122122 – GOUDARD Louis-Ferdinand. Classe 1909. Caporal-infirmier au 133e d’In­fanterie, 4e Cie. – Coiffeur à Lyon. – Né à Divonne-les-Bains, le 26 novembre 1889. -Fils de feu Goudard Jean-Marie-Étienne et de Aulard Marie-Éléonore, sans profession, à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 8 juil­let 1915, au combat de la Fontenelle (Vosges).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du Régiment du 24 novem­bre 1915 :

Soldat brave, remarquablement dévoué, toujours prêt à remplir les missions les plus difficiles. »

Croix de Guerre.

 


 

19151004 Goudard Paul Divonne 123 T121123 – GOUDARD Paul-Alexis. Cl. 1910. Soldat de lre classe, au 44e d’Infanterie, 12e C1e. – Cultivateur à Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 17 juillet 1890. – Fils de Goudard Charles-Eugène et de Rollin Anna, cafetiers à Plan (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 4 oc­tobre 1915, à la Ferme aux Vacques, région de Souain (Champagne).

 

124 – GOUDARD Polydore-Noël. Cl. 1900. – Canonnier au 47e d’Artillerie de campagne, 7e Batterie. – Cultivateur à Arbère-Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 25 décembre 1880. – Fils de feu Goudard Jules et de Dumont Marie, propriétaires à Arbère (commune de Divonne-les-Bains).

Mort pour la France, le 30 juin 1918, à l’Hôpital militaire de Salonique (Grèce).

 

125 – GRANDJEAN Émile-François. Classe 1903. – Sergent au 333e d’Infanterie, 22e Cie. – Employé de tramways à Genève. – Né à Divonne-les-Bains, le 21 août 1883. – Fils de feu Grandjean Édouard et de Mugnier Françoise, domiciliée à Saint-Gix (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 31 août 1914, à Gerbevillers (Meurthe-et-Moselle).

 

126 – HUGUES Marc-Édouard. Cl.1890. Caporal au 56e Territorial d’Infanterie, 8e Cie, – Né à Divonne-les-Bains, le 28 jan­vier 1870. – Cultivateur à Divonne. – Fils de feu Hugues Édouard et de feue Jarnier Eugénie, en leur vivant à Divonne-les-Bains.

Mort pour la France, le 14 décembre 1916, à l’Hôpital mixte de Bourg-en-Bresse (Ain).

 

127 – HUMBERT Marius-Jules-Eugène. Classe 1916. Soldat au 42e d’Infanterie, 6e C1e. – Électricien à Paris. – Né à Divonne-les-Bains, le 30 janvier 1896. – Fils de feu Humbert Eugène et de feue Poncet Félicité, en leur vivant à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 18 sep­tembre 1918, au Moulin-Laffaux (Aisne).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du Régiment No 378, du 16 no­vembre 1917 :

Humbert Marius, soldat modèle, s’est particulièrement distingué au cours de la contre-attaque du 24 octobre 1917. »

Croix de Guerre.


 

19140819 Husson Divonne 128 128 – HUSSON Paul. Classe 1907. Sol­dat au 60e d’Infanterie. – Cultivateur à Saint-Gix (Divonne). – Né à Divonne-les-Bains, en février 1887. – Fils de feu Husson François et de feu Joz-Roland Adèle, en leur vivant à Saint-Gix (Divonne).

Disparu, en août 1914, à Gerbevillers (Meurthe-et-Moselle).


19160309 Joz-Roland Fernand Divonne 129 T121129 – JOZ-ROLAND Fernand. Cl. 1915. Soldat au 153e d’Infanterie, 8e C1e. – Culti­vateur à Divonne-les-Bains. – Né à Divonne-les-Bains, le 20 septembre 1895. – Fils de Joz-Roland Eugène et de Métral Sophie, propriétaires à la Toupe (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 9 mars 1916, devant Verdun (Meuse).

 


 

130 – LAMY Marius. Classe 1916. Sous-Lieutenant au 96e d’Infanterie, 6e Cie. _ Élève-ingénieur à l’École d’électricité de Marseille. Diplômé des Écoles Nationales professionnelles de France. – Né à Divonne­les Bains, le 19 janvier 1896. – Fils de feu Lamy Charles et de Recordon Marie-Louise, propriétaires à Divonne-les-Bains.

Disparu le 30 avril 1918, secteur de Locre, près le Mont Kemmel (Belgique).

Avait obtenu les citations suivantes :

Ordre de la Brigade No 63, du 3 oc­tobre 1917 :

Très bon chef de section. A fait preuve de beaucoup de sang-froid et de courage, en entraînant ses hommes à l’assaut des posi­tions ennemies, le 20 août 1917, sous un feu des plus violents. »

– « Ordre de l’Armé No 23, du 7 juin 1918 :

Officier d’une très grande bravoure. A entraîné brillamment sa section par trois fois à l’assaut. A su maintenir ses hommes sous de violents tirs de barrage et de mitrailleuses, se tenant lui-même aux endroits les plus dangereux. Est tombé mortellement frappé au cours de la troisième attaque de la jour­née. »               Signé : DE MITRY.

Croix de Guerre avec palme et étoile.

 

131 – LAMY Paul. Classe 1917. Sergent au 317e d’Infanterie, 23e C1e. – Employé aux Bains-de Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 18 avril 1897. – Fils de feu Lamy Charles et de Recordon Marie-Louise, propriétaire à Divonne-les-Bains.

Disparu, le 15 juillet 1918, à Vaudières­sur-Châtillon (Marne).

 

132 – MARTIN Gaston-Charles-Albert. Classe 1911. – Soldat au 233e d’Infanterie, 23e Cie. – Cultivateur à Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 20 mai 1891. – Fils de Martin Louis et de Martin Eugénie, culti­vateurs à l’Arzelier (commune de Divonne-les-Bains).

Disparu le 20 juillet 1918, à Blesdie­-Hulut.

 

132bis – BONNET Paul-Louis. Cl.1905. Soldat au 133e d’Infanterie, 6e C1e.

Mort pour la France des suites de ses blessures, le 6 mai 1916, à l’Hôpital de Raon-l’Étape (Vosges).

 

133 – MARTIN Louis -Ferdinand. Classe 1914. Caporal au ler bat, de Chasseurs à pied, 2e Cie. – Cultivateur à Villars­Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 10 mai 1894. – Fils de feu Martin Ferdinand et de Dubout Joséphine. – Cultivatrice à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 7 juin 1918, au bois Buissiares, près Château-Thierry (Aisne).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du Bataillon No 170, du 22 no­vembre 1916 :

Comme volontaire, et sous un bombar­dement des plus violents, a exécuté, le

7 novembre 1916, une patrouille des plus dangereuses à proximité des lignes alle­mandes.»

Croix de Guerre.

 


 

19150509 Martin Philippe Divonne 134 T130134 – MARTIN Philippe-Louis. Cl. 1914. Soldat au 21e bat. de Chasseurs à pied, 4e C1e.- Cultivateur à Divonne-la-Buzelle. – Né à Divonne-les-Bains, le 9 mars 1894. Fils de Martin Charles et de Vavre Louise, propriétaires à la Buzelle (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 9 mai 1915,- à Notre-Dame-de-Lorette (P.-de-C.).

 


 

135 – MUGNIER Claude. Classe 1893. Soldat au 23e d’Infanterie, 27 Cie. – Cultivateur a Arbère (Divonne). – Né à Thorens (Haute–Savoie), le 8 juin 1873. – Fils de feu Mugnier Joseph et de feue Luiset Dorothée. – Marié à Mlle Suaton Maxence, cultivatrice à Arbère (commune de Divonne­-les-Bains).

Mort pour la France le 30 juillet 1918 à l’Hôpital auxiliaire No 6 à Bourg-en-Bresse (Ain).

 

136 – OLIVET Gaston. Classe 1917. Caporal au 23e d’Infanterie, 5e Cie. – Culti­vateur à Villars (Divonne). – Né à Divonne- les-Bains le 6 août 1897. – Fils de Olivet Paul et de Martin Louise, cultivateurs à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 9 octobre 1918 ; devant Roulers (Belgique).

« Ordre de la brigade No 23 du 15 novembre 1917.

, Très bon soldat, dévoué, remarquable par son entrain et son sang-froid, s’est particulièrement distingué par son endurance et sa bonne humeur pendant la période du 23 octobre au 5 novembre, en contribuant ainsi à remonter le moral de ses camarades. »

Croix de guerre.

 

137- PANISSOD Arthur. Classe 1913. ,~ et ,au«  $-e Soldat au 8è Train des Équipages, Section T-M 420. Cultivateur à Villars (Divonne)‑ . Né à Divonne-les-Bains, le 23 janvier 1893 – Fils de Panissod Just et de Dubout Lucie, propriétaires à Villars

(Commune de Divonne-les-Bains). Tombé au Champ d’honneur, le 19 août 1918, tué par une bombe d’avion, à Nancy.

Déjà blessé le ler septembre 1914, à Maudroy, près de Saint-Dié (Vosges).

 

138 – PANISSOD Jean-Albert. C1.1909. Soldat du 401è d’Infanterie, 10e Cie. –Employé au buffet de la Gare de Lyon à Paris.

Né à Divonne-les-Bains, le 7 août 1889. – Fils de feu Panissod François et de feue Regard Eugenie, en leur vivant à Plan, (Commune de Divonne-les Bains).

Tombé au champ d’honneur, le 26 septembre 1918 au combat du Hamel (épine de Dallou), près de Saint-Quentin.

Croix de Guerre avec citation.

 


19160711 Panissod Paul Divonne 139 T139 [Largeur max. 640 Hauteur max. 480]139 – PANISSOD Paul-Albert. Cl. 1898. Soldat au 370e d’Infanterie, 3e Cie de Mitrailleuses. – Propriétaire à Divonne-les-Bains. Né à Divonne-les-Bains, le 21 mars 1878. Fils de feu Panissod Eugène et de Goudard Louise, propriétaires à Divonne-les-Bains

Disparu le 11 juillet 1916, au bois de Vaux, près Verdun (Meuse)

 


 

19160903-patroix-louis-divonne-140-t139-largeur-max-1024-hauteur-max-768140 – PATROIX Henri. Classe 1906. Soldat du 333è d’Infanterie, 21è Cie. Cultivateur à la Baronne (commune de Divonne-les-Bains). a Disparu, le 30 août 1914 à Gerbevillers (Meurthe-et-Moselle).

 


 

141 – PATROIX Louis – François. Classe 1904. Soldat au 43e bat. de Chasseurs à pied. Charcutier. Né à Divonne-les-Bains le 11 avril 1884. Fils de Patroix Eugène et de Tardy Octavie, culétivateurs à Villard (commune de Divonne-les-Bains).

Tombe au Champ d’honneur, le 3 sep­tembre 1916, à la bataille de la Somme.

Avait obtenu la citation suivante :

« Ordre du Bataillon, du 21 septembre 1916 : Chasseur Patroix Louis. Excellent chasseur, brave et dévoué ; tué à son poste pendant l’attaque du 3 septemebre 1916. »

Croix de Guerre.

 


 

19160521 Patroix Paul Divonne 142 T139 142 – PATROIX Paul-Eugène. C1.1906. Soldat au 65e bat. de Chasseurs à pied. Maréchal-ferrant. Né à Divonne-les-Bains le 14 septembre 1886. Fils de Patroix Eugène et de Tardy Octavie, cultivateurs à Villars (commune de Divonne-les-Bains),

Tombé au Champ d’honneur, le 21 mai 1916, dans le bois d’Haudremont (Verdun).

 


 

143 – PROST Paul-Louis-François. Classe 1901. Soldat au 333e d’Infanterie, 21e C1e. – Employé aux Bains de Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 30 sep­tembre 1881. – Fils de feu Prost François et de Goudard Marie-Clarisse, sans pro­fession, à Divonne-les-Bains.

Tombé au Champ d’honneur, le 25 oc­tobre 1916,devant le fort de Vaux, à Verdun.

Croix de Guerre.

 


 

19150510 Rancurel Emile Divonne 143bis T139143bis – RANCURET Émile. Cl. 1913. Soldat au 2e Zouaves, 9e C1e. – Chauffeur à Divonne. – Né le 10 octobre 1893. – Fils de feu Rancuret Ferdinand et de Bechet Eugénie.

Disparu, le 10 mai 1915, à Neuville­-Saint-Waast (Pas-de-Calais).

Avait obtenu la citation suivante :

« A fait preuve, pendant les journées des 9 et 10 mai, d’un grand courage et d’un mépris réel du danger, se portant en avant sous un feu très violent de l’ennemi et don­nant le meilleur exemple à ses camarades, blessé le 10 mai 1915. »

Croix de Guerre.

 


 

19150708 Regard Adolphe Divonne 144144 – REGARD Adolphe. Classe 1901. Soldat au 133e d’Infanterie. – Diaman­taire à Divonne. — Né à Divonne-les-Bains, en 1881. – Fils de Regard Philias et de Critin Marie, diamantaires à Divonne-les-Bains. – Marié à M11e Elinger Marie, domi­ciliée à Lézin (canton de Vaud – Suisse).

Tombé au Champ d’honneur, le 8 juillet 1915, au combat de la Fontenelle (Vosges).

Croix de Guerre.

 


 

145 – REGARD Jean-Léon. Classe 1901. Soldat à la 9e Section de C. O. A. – Culti­vateur à Divonne. – Né à Vésenex-Crassier, le 3 février 1881. – Fils de feu Regard Au­guste et de Lacroix Marie-Elisa, domiciliée à Vésenex-Crassier. – Marié à M11e Lançon Marie-Louise, employée-aux-Bains de Di­vonne, domiciliée à Plan (commune de Di­vonne).

Mort pour la France, à l’Hôpital auxi­liaire N° 12, à Chinon (Indre-et-Loire).

 

146 – REGARD Émile-Louis. Cl. 1900. Sapeur au 7e bat. du Génie, 2e C1e. – Culti­vateur à la Buchette (Divonne). – Né à Divonne-les-Bains, en 1880. – Fils de feu Regard Louis, et de feue Dubout Rosalie, en leur vivant propriétaires à la Buchette­Divonne.

Tombé au Champ d’honneur, le 26 sep­tembre 1918, au Moulin-Laffaux (Aisne).

 

147 – ROMAND Edmond. Classe 1904. Soldat au 407e d’Infanterie, C1e des Mitrail­leuses. – Cultivateur à Villars-Divonne. -Né à Divonne-les-Bains, le 25 juillet 1884. -Fils de feu Romand Marc et de Hutin Anna, sans profession, à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 28 sep­tembre 1915, à Neuville-St-Waast (P.-de-C.).

 

148 – ROMAND Jean-François. 01.1899. Soldat au 55e bat. de Chasseurs à pied. -Cultivateur à Villars-Divonne. – Fils de feu Romand Marc et de Mutin Anna, sans profession, à Villars (commune de Divonne-les-Bains). – Marié à Mile Recordon Margue­rite, domiciliée à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 15 oc­tobre 1917, à Genermont (Somme).

 

149 – SAGE Albert. Classe 1914. Capo­ral au 414e d’Infanterie. – Mécanicien. -­Né à Divonne-les-Bains, le 2 mars 1894. -Fils de Sage François et de Gerlier Henriette, fleuristes, à Divonne-les-Bains.

Disparu, le 16 septembre 1917, au Moulin­ Laffaux (Aisne).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du Régiment No 423, du 8 juin 1917 :

Caporal grenadier d’une bravoure exem­plaire, blessé, le 8 mai 1917, à son poste de combat. »

Croix de Guerre.

 

150 – SAGE René-Charles-Henri. Classe 1917. Soldat au 171e d’Infanterie. -Serrurier. – Né à Divonne-les-Bains, le 31 décembre 1897. – Fils de Sage François et de Gerlier Henriette, fleuristes, à Divonne-les-Bains.

Mort pour la France, de maladie con­tractée en service, le 11 juillet 1896, à Divonne-les-Bains.

 


 

19160914-verdan-paul-divonne-151-t147-largeur-max-1024-hauteur-max-768151 – VERDAN Paul. Classe 1913. Caporal au 44e d’Infanterie. Cultivateur à Villars-Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 11 mai 1893. – Fils de Verdun Eugénie, épouse Dupanloup, domiciliée à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 14 septembre 1916, à la bataille de la Somme. – Déjà blessé auparavant à deux reprises.

 


 

19151008 Vindret Jean-Louis Divonne 152 T147152 – VINDRET Jean-Louis. Cl. 1906. Soldat au 160e d’Infanterie, 10 C1e. – Maré­chal-ferrant. – Né à Divonne-les-Bains, en août 1886. – Fils de feu Vindret Louis et de feue Petitin Mélanie, en leur vi­vant à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, le 8 oc­tobre 1915, à Monaneourt (Champagne).

 


 

19150614 Vindret Louis Divonne 153 153 – VINDRET Louis-Julien-François. Classe 1914. Soldat au 15e bat. de Chasseurs à pied, 2e Cie. – Cultivateur à Villars­Divonne. – Né à Divonne-les-Bains, le 17 février 1894. – Fils de Jules Vindret et de Bovay Julie, cultivateurs à Villars (com­mune de Divonne-les-Bains).

Disparu, le 14 juin 1915, à Winterhagel (Alsace).

 


 

154 – VINDRET Louis-Julien. Cl. 1897. Soldat au 250è Teritorial d’Infanterie. Forgeron. Né à Divonne-les-Bains, le 28 septembre 1877. – Fils de feu Vindret Louis et de Recordon Sophie’, domiciliée à Villars (commune de Divonne-les-Bains). – Marié à Mlle Mange Elisa, sans profes­sion, à Villars (commune de Divonne-les-Bains).

Mort pour la France, le 14 septembre 1917, à l’Hôpital de Gérardmer (Vosges).


 

19140915 Vuillaume Divonne 155 155 – VUILLAUME Jules-Lucien. Classe 1905. Soldat au 154e d’Infanterie, 24e Cie. – Mécanicien. – Fils de feu Vuillaume Édouard et de Bertin Pauline-Victoria, domiciliée à Paris. – Marié à M11e Martin Cécile, domiciliée à Saint-Gix (commune de Divonne-les-Bains).

Tombé au Champ d’honneur, du 15 au 17 septembre 1914, au combat de Vaux-­Marie-Rembercourt, près Sainte-Marie-aux-Mines (Alsace).


19151008 Vuillet Paul Divonne 156 T156156 -VUILLET Paul-Auguste. C1.1904. Soldat au 333e d’Infanterie. – Cultivateur à Divonne-les-Bains. – Né à Divonne-les-Bains, le 12 mars 1884. – Fils de Vuiliet André, cultivateur à Divonne-les-Bains et de feue Dessert Célina.

Tombé au champ d’honneur, le 8 oc­tobre 1915, à Rayon (Somme).

 


 

19160213 Wiest Charles Divonne 157 T156157 – WIEST Charles-Jules-Ernest. Classe 1893. -Soldat au 104e d’Infanterie, lle Cie. – Entrepreneur de travaux publics, à Divonne. Fils de feu Wiest Ernest et de feue Dusonchet Suzanne, en leur vivant domiciliés à Genève.

Mort pour la France, de maladie con­tractée en service, le 13 février 1916, à Divonne-les-Bains.

 

Laisser un commentaire