Gex

Gex

Livre d'Or 1914-1919 Enfants s

Ils étaient enfants de Gex et sont morts à la guerre

Cliquez simplement sur la photo pour l’agrandir. D’autres portraits d’enfants du Pays de Gex seront publiés à la date anniversaire de leur disparition.


1 – ARCIOLI Henri-Eugène.Classe 1915. Soldat au 372e d’Infanterie, 19e Cie. – Né à Gex, le 29 juin 1895. – Fils de feu Arcioli Joseph-Antoine et de Dumolard Louise-Adèle, cultivateurs à Gex-la-Ville.

Mort pour la France, à Terekke (Albanie), 1e 11 octobre 1918.

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du régiment N° 484, du 20 juin 1918 :

Très bon soldat. A assuré le ravitail­lement de ses camarades, sous un feu violent de mousqueterie. »

Croix de Guerre.

Déjà blessé le 3 septembre 1895 à la Targette.

 

2 – ARNAUD Henri-Joseph. Classe 1907. Soldat au 13e d’Infanterie, 3e Cie. – Bou­langer à Gex, maison Terrier. Né à Poligny (Jura), le 19 novembre 1887. – Fils de feu Arnaud Abel et de Peyraud Cécile, cuisinière chez Mme Lamy, à Gex.

Mort pour la France, à l’Hôpital Exel­mans, à Bar-le-Duc (Meuse), le 19 août 1916.


 

19150127 Arnaud Gex 003 T001 3- ARNAUD Louis-Célestin. CI. 1914. Soldat au 23e d’Infanterie. – Employé à la Maison Lamy, à Gex. – Né en mars 1894, à Gex. – Fils de feu Arnaud Abel et de Peyraud Cécile, cuisinière à la Maison Lamy, à Gex.

Tombé au Champ d’honneur, au combat de la Fontenelle (Vosges), le 27 janvier 1915.


3bis – BAC Auguste, Aide-major de lre cl. D’abord au 172e d’Inf., puis à l’ambu­lance de Laversine (Oise). – Né à Pont-de­Vaux (Ain), le 12 mai 1887. – Fils de Bac Frédéric, entrepositaire des tabacs, à Gex, et de Dubuc Jeanne.

Tombé au Champ d’honneur le 9 no­vembre 1918.

Avait obtenu la citation suivante :

Médecin de grande valeur ; au début de la campagne a servi dans l’Infanterie et s’est fait, remarquer par sa belle attitude au feu; – Fait prisonnier à Mulhouse; s’est échappé et a réussi à rentrer dans nos lignes.

D’un dévouement à toute épreuve, s’est multiplié pour assurer, dans de bonnes con­ditions, les services de triage, pendant les opérations de l’Ailette (octobre 1917). »

4 – BARBE Armand-Alfred. Cl. 1901. Soldat au 7e esc. du Train des Équipages. -Employé à Gex, Maison Tardy. – Né à Gex, le 5 mai 1881. – Fils de feu Barbe Joseph et de Joséphine Fenouillet, domiciliée à Gex. Marié à Mlle Francine Garet, à Gex.

Mort pour la France, sur le transport Sphinx (retour d’Orient), le 8 déc. 1915.

 

5- BENOIT Auguste. Classe 1910. Soldat au 333e d’Infanterie, 21e C1e T. A. O. – Cultivateur. – Né à Gex, le 20 janv.1880.

Fils de Benoit Auguste et de Ducret Sophie-Louise, cultivateurs à Gex-la-Ville (commune de Gex).        •

Tombé au Champ d’honneur, devant Poivre (Marne), le 9 avril 1918.

Avait obtenu la citation suivante : «Ordre du régiment N° 66, du 5 mars 1917 :

S’est offert spontanément pour porter des ordres et renseignements aux grandes-gardes voisines, sous un bombardement des plus violents, et a accompli sa mission avec le plus grand sang-froid. »

Croix de Guerre.

 

6 – BENOIT Jean-François. C1. 1915. Soldat de Ire classe au 97e d’Infanterie, 1ie,Cie, – Né à Gex, le 11 septembre 1895. – Fils de Benoit Eugène et de Pugin Cons­tance, bureau de tabac-cafetier, à Gex-la­Ville (commune de Gex).

Tombé au Champ d’honneur, le 5 septembre 1916, à Barkeux (Somme).


 

19150127 Benoit-Lison Gex 007 T001 7 – B E N O I T-L I S O N Alexis-Henri. Classe 1913, Soldat au 23e d’Infanterie. -Né à Gex, le 5 janvier 1893. -Fils de Benoit-­Lison Jean et de Courtois Fanny, proprié­taires à Gex-la-Ville (commune de Gex). Tombé au Champ d’honneur, le 27 jan­vier 1915, à la Fontenelle (Vosges).


8 – BENOIT-LISON Marcel-Camille. Classe 1918. Soldat au 125e d’Infanterie, lre C1e. – Né à Gex, le 19 juin 1898. – Fils de Benoît-tison Jean et de Courtois Fanny, pro­priétaires à Gex-la-Ville (commune de Gex).

Mort pour la France, de ses blessures, à l’Ambulance 15 /16, à Cugny (Aisne), le 8 no­vembre 1918. – Trois blessures antérieures

 

9 – BERNARD Auguste. Classe 1903. Soldat-brancardier au 415e d’Infanterie. -Vicaire à Gex. – Né à Villeneuve (Ain), le 9 mai 1883. – Fils de Bernard Antoine, an­cien instituteur, et de Perrond Marie, domi­ciliés à Loyes (Ain).

Tombé au Champ d’honneur, le 25 juil­let 1917, au Mont-Haut (Champagne).

 

10 – BILLET Eugène-AIphonse-Joseph. Classe 1914. Caporal au 158e d’Infanterie. -Boucher-Charcutier. – Né à Gex, le 19 mars 1894. – Fils de Billet Joseph et de Godet Joséphine, cultivateurs à Gex.

Tombé au Champ d’honneur, le 25 septem­bre 1915, à Souchez (Pas-de-Calais).

 

11 – BILLET Marcel-André. Cl. 1916. Soldat au 133e d’Infanterie, C1e de Mitrail­leuses N° 1. – Cultivateur. – Né à Gex, le 2 août 1896. – Fils de Billet Alphonse et de Cogne Louise, cultivateurs à Gex-la-Ville (commune de Gex).

Mort pour la France, le 22 février 1918, à l’Hôpital temporaire N° 1 Saint-Claude, à Besançon (Doubs).

Avait obtenu la citation suivante : « Ordre du régiment N° 1377 :

« S’est distingué dans la journée du 12 septembre 1916, à l’attaque d’un village, et, le lendemain 13, lors de la contre-attaque ennemie qui fut repoussée, malgré un violent bombardement de la position occupée. »

Croix de Guerre.


 

19150306 Boccard Pierre Gex 12 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768]

12 – BOCCARD Pierre-Joseph-Henri. Classe 1899. Soldat au 3e bat. de Chasseurs à pied. – Rédacteur au Petit Gessien. – Né le 21 février 1879, à St-Silvestre (Hte-Savoie). – Fils de Boccard François et de Gardelet Philomène, propriétaires à Ambilly (Haute-Savoie).

Disparu le 6 mars 1915, à Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais).

 

12bis – BOSSON-PILLET Auguste. C1.1916. Soldat au 96e d’Infanterie C. M. – De Gex.

Tombé au Mont Kemel, le 30 avril 1918. Croix de Guerre.

 

13 – BOUCHOUX Gaston – René. Classe 1900. Caporal-fourrier au 372e d’In­fanterie, 2e Cie de Mitrailleuses. – Em­ployé de commerce, à Paris. – Né à Beau-pont (Ain), le 22 septembre 1880. — Fils de feu Bouchoux Henri, en son vivant juge de paix, à Gex, et de Béreiziat Victorine, domi­ciliée, actuellement, à Bourg-en-Bresse.

Mort pour la France, de maladie contrac­tée en Orient, le 8 février 1917, à l’Hôpital de Saint-Mandrier, près de Toulon (Var).

 

14 – BOUCHOUX Henri. Classe 1900. Caporal au 130e d’Infanterie, 11è Cie. – Di­recteur d’agence d’exportation, à New-York. – Né à Beaupont (Ain), le 27 septem­bre 1880. – Fils de feu Bouchoux Henri, en son vivant juge de Paix à Gex, et de Bérei­ziat Victorine, domiciliée actuellement à Bourg en Bresse.

Disparu, le 6 octobre 1915, à l’Épine de Védegrange.

 

15 – BRUN Marius-Jean-Lucien, Cl. 1897. Médecin aide-major de 1ère classe à l’ambulance 221. – Docteur en Médecine à Gex. Né le 25 octobre 1877 à Echenevex. – Fils de Brun Jean-Louis et de Corbet Marie, propriétaires à Échenevex.

Tombé au Champ d’honneur, le 23 mars 1918, à Coucy-le-Château (Aisne).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du service de santé de la lre Divi­sion, du 25 mars 1918 :

Le Médecin aide-major de 1re classe, Brun Marius de l’ambulance 221. Médecin d’une haute conscience et d’un dévouement absolu, a été tué à son poste alors qu’il venait de soigner les blessés sous le bombardement.»

Signé : DEUMIER.

Croix de Guerre.

 

16 – BURDAIRON Louis. Classe 1904. Clairon au 333e d’Infanterie. – Cultivateur à Gex. – Né le 6 janvier 1884, à Gex. -Fils de feu Burdairon Louis-Étienne et de feue Regat Marie-Eugénie, en leur vivant à Gex.

Tombé au Champ d’honneur, le 15 octobre 1915, en avant de Reillon (M.-et-M.).

 

17 – BURNET Joseph-Marin.. Cl. 1902. Soldat au 369e d’Infanterie, 17e C1e. – Cul­tivateur. – Né à Gex, le 12 mai 1882. – Fils de Burnet Joseph-Ulysse et de Dalloz Marie-Louise, cultivateurs à Gex.

Mort pour la France, le 18 août 1918, à_ l’Hôpital complémentaire d’armée N° 87, à Angicourt (Oise).


 

19140915 Caillot Gex 18 18 – CAILLOT Augustin. Classe 1904. Soldat au 3e Zouaves. – Propriétaire à Gex, et distillateur à Bône (Algérie). – Né à Gex, le 28 août 1884. -Fils de feu Louis Caillot, en son vivant, notaire à Gex et de Baron Marie. Tombé au Champ d’honneur, le 15 sep­tembre 1914, à Crouy près Soissons (Aisne).


18bis – CARPIN Marcel-Louis. Classe. 1918. Soldat au 412e d’Infanterie, 9e Cie, -Négociant à Gex. – Né à Gex, le 31 mars 1898. – Fils de Jean Carpin et de Benoit Gonin Marie, négociants à Gex.

Tombé au Champ d’honneur, près de Marathe en Silicie (Asie-Mineure), le 9 fé­vrier 1920.


 

19140916 Charvet Gex 19 19 – CHARVET Joseph-Marius. C1.1911. Soldat au 44e d’Infanterie. – Lapidaire à Gex. – Né à Sault-Brénaz (Ain), le 26 dé­cembre 1891. – Fils de Charvet Étienne et de Tabuis Antoinette, lapidaires à Gex.

Disparu le 16 septembre 1914, à An­trêches (Oise).


20 – CHESNEL Louis-Marcel. Cl. 1909. Soldat au 148e d’Infanterie. – Sans profes­sion, à Tongin (Gex). – Né à Gex, le 15 dé­cembre 1889. – Fils de feu Chesnel Léon-Joseph, et de François Zoé-Louise-Clara, propriétaire à Tongin (commune de Gex).

Tombé au Champ d’honneur, le 9 dé­cembre 1915, à Kovanec (Serbie). – Déjà blessé en septembre 1914, en Alsace.

 

21- CLÉMENT – GAVARD Lucien. Classe 1916. Soldat au 20e bat. de Chasseurs à pied, ire Cie, – Cultivateur à Gex. – Né à Gex, le 28 juin 1896. – Fils de Clément­Gavard Eugène, et de Alice Gavard, cafetiers à Gex.

Tombé au Champ d’honneur, le 12 oc­tobre 1916, à la sucrerie de Berny (Somme). Avait obtenu la citation suivante :

« Ordre N° 6506 « C. P. » (Extrait) :

« Clément Lucien-Émile, dit Milo de Gex, matr. 7381, chasseur de lre classe à la lre Cie du 20e bat. de Chasseurs à pied :

« Chasseur brave et dévoué. – Tué en se portant à l’assaut des lignes allemandes, le 12 octobre 1916, dans la Somme. »

Au grand Quartier Général,

le 24 juillet 1919.

Le Maréchal de France, Commandant en Chef les Armées Française de l’Est : – Pétain

Croix de Guerre avec palme.


 

19150112 Colmaz Gex 022 T01722 – COLMAZ Félix. Classe 1901. Adjudant d’Infanterie. – Brigadier à la Garde Républicaine : parti volontaire. Né : à Echenevex, le 27 août 1881. – Fils de Colmaz Louis et de Benoit-Gonin Fanny, cafetiers, à Gex-la-Ville (commune de Gex).

Tombé au Champ d’honneur, le 12 janvier 1915, à Crouy (Aisne).


22bis – COURT Edmond. Classe 1918. Soldat au 5e Chasseurs d’Afrique, 2e Esca­dron. — Cultivateur à Gex; engagé volon­taire. — Né à Tutegny, (commune de Cessy) en 1898. — Fils de feu Court Louis et de feue Bouchet Alix, en leur vivant à Gex.

Mort pour la France, en juin 1919, près d’Adana, Asie Mineure (Silicie).

Croix de Guerre.


 

19140826 Ducimetière Gex 23 23 – DUCIMETIÉRE Joseph-Auguste. Classe 1903. Soldat au 333e d’Infanterie. —Cultivateur à Tougin-Gex. — Né à Chevey, en 1883. — Fils de Ducimetière Louis et de Ducimetière Célina, cultivateurs à Che­vrv. Marié à demoiselle Marie Ducrot, lapidaire à Tougin (commune de Gex).

Tombé au Champ d’honneur, le 26 août 1914, au combat de Remenonville (M.-et-M.).


19150125 Dupanloup Gex 024 T017 24 – DUPANLOUP Gustave-François. Classe 1912. Soldat au 15e bat. de Chasseurs à pied. — Né à Gex, en août à1892. — Fils de Dupanloup Louis et de feue David Anaïs, propriétaires à Tougin (commune de Gex).

Tombé au Champ d’honneur, le 25 jan­vier 1915, au combat d’Uffholz (Alsace).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre du régiment :

Est tombé glorieusement devant les tranchées ennemies, au moment où il coupait les fils de fer qui en défendaient l’approche. »

Croix de Guerre.


25 – DUPERRIER Aimé-Édouard. Classe 1915. Soldat au 407e d’Infanterie, 12e C1e. — Diamantaire à Gex. — Né à Gex, le 20 septembre 1895. — Fils de Duperrier Jean-Louis, et de Lavillat Octavie, coiffeurs à Gex.

Grièvement blessé, le 5 septembre 1915, à Neuville-Saint-Waast (Pas-de-Calais).

Mort pour la France, des suites de ses bles­sures, le 29 février 1916, à l’Hôpital de Rothschild bénévole 22 bis, à Berck-Plage (Pas-de-Calais).

Avait obtenu la citation suivante :

Ordre de l’armée No 2159, du 24 novem­bre 1916 :

A été blessé dans un poste d’écoute vio­lemment bombardé par l’ennemi. N’a quitté son poste de combat que sur l’ordre de son chef de section. Excellent soldat qui a tou­jours donné l’exemple du courage et de l’endurance à ses camarades…

Médaille militaire et Croix de Guerre avec palme.

 

26 – FONTAINE Julien-Paul. Cl. 1915. Soldat au 133e d’Infanterie. — Né à Gex, le 2 mars 1895, — Cultivateur à Gex. —Fils de Jules Fontaine et de Gauthier Marie-Louise, cultivateurs à Gex.

Mort pour la France, à l’hôpital civil de Gex, le 8 février 1916.

 

27 – FOURNIER Albert – François. Classe 1914. Soldat au 17e d’Infanterie. —Né à Gex, le 8 décembre 1894. — Fils de Fournier Louis et de feue Benoît Gouin Jo­séphine, marchands de vins en gros, à Gex.

Disparu, le 11 mai 1915, à Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais).

 

28 – FOURNIER Louis, dit Aimé. Cl. 1909. Soldat au 333e d’Infanterie, 14e C1e. — Plâtrier-peintre à Genève. —Né à Gex, le 9 février 1884. — Fils de feu Fournier Henri et de feue Berthoud Jeanne, en leur vivant propriétaires à Gex.

Mort pour la France, de ses blessures, le 26 octobre 1916, à l’ambulance du Tunnel de Tavannes près Verdun.

 

29 – GAY Marius-Louis. Classe 1907. Soldat au 132e d’Infanterie. lre Cie. Cultivateur à Gex. — Né à Chevey, le 3 décembre 1887. — Fils de Gay Jean-Marie et de Dupanloup Marie, cultivateurs à Nas-Dessus (commune d’Échenevex). —Marié à M11e Critin Sylvie, couturière à Gex.

Blessé le 6 avril 1917, en Champagne.

Mort pour la France, des suites, le 15 mai 1917, à l’Hôpital V. G. No 20, rue des Belles-Feuilles, à Paris.

 


 

19151001 Gavard Jules Gex 030 T02530 – GAVARD Jules. Classe 1915. Soldat au 407e d’Infanterie, 2e Cie —Mécanicien. — Né à Gex, le 2 novembre 1895. —Fils de Gavard Arthur et de Richard Françoise, cafetiers à Gex.

Mort pour la France, de ses blessures, le 1er octobre 1915, à l’Hôpital auxiliaire No 1, à Amiens (Somme).

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire