Ces Gessiens sont morts à la guerre en août et septembre 196

Pour plus de précisions, tapez le nom de famille dans la case « Recherche », sans la colonne de droite de la page d’accueil de www.memoire-gessienne.fr

19160923-perreal-francois-thoiry-329-t323-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160919-dubosson-louis-moens-235-t235-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160913-brand-jean-echenevex-159-t156-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160912-mercier-marius-confort-621-t615-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160911-gardet-alexandre-collonges-389-t381-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160916-jacquemoud-rene-collonges-392-t390-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160927-thevenot-edmond-collonges-405-t399-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160909-ploujoux-auguste-segny-190-t184-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160909-grenard-joseph-chezery-590-t588-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160904-bolliet-albert-ferney-204-t202-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160909-bouchet-charles-divonne-104-t104-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160903-patroix-louis-divonne-140-t139-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160914-verdan-paul-divonne-151-t147-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160902-emery-jean-chevry-074-t069-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160915-perruet-albert-chevry-081-t078-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160831-julliard-albert-mijoux-363-t357-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160827-terroux-victor-grilly-178-t174-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160826-rufiningot-francois-leaz-537-t535-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160825-perreal-cyrille-st-genis-273-t269-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160914-bernard-henri-st-genis-260-t260-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160909-david-felix-st-genis-265-t260-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160819-arnaud-henri-gex-002-t001-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160905-benoit-jean-francois-gex-006-t001-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160916-lavillat-louis-gex-045-t040-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160817-fertoret-leon-coupy-435-t428-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160816-vuaillet-francois-sergy-294-t287-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160816-philippe-etienne-versonnex-337-t332-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160812-bouvier-arthur-peron-542-t535-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160828-mistrallet-francois-peron-567-t562-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160903-favre-lucien-peron-551-t544-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160909-levrat-ferdinand-peron563-t562-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160811-perreal-auguste-farges-489-t481-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160926-lacraz-eugene-farges-480-t472bis-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160810-grillet-marius-lelex-344-t339-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160914-grillet-marc-lelex-343-t339-largeur-max-1024-hauteur-max-768 19160804-reverchon-stephane-cessy-066-t060-largeur-max-1024-hauteur-max-768

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Ces Gessiens sont morts à la guerre en juillet 1916

19160730 Cologny Alphonse Sauverny 257 T255 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160727 Pelloux Arthur Thoiry 328 T323 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160727 Grosléziat Maximilien Mijoux 360 T357 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160726 Gros Paul Gex 034 T034 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160726 Chenavard Georges Chevry 071 T069 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160725 Husser Ferdinand Gex 041 T034 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160720 Paillet Marius Lancrans 506 T499 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160720 Marmand Reynold Cessy 064 T060 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160731 Vazette Louis Coupy 466 T464 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160731 Duvillard Charles Thoiry 309 T305 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160730 Grosgurin Marius Chézery 592 T588 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160730 Gonnet Antoine Coupy 438 T437 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160731 Vazette Louis Coupy 466 T464 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160731 Duvillard Charles Thoiry 309 T305 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160730 Grosgurin Marius Chézery 592 T588 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160730 Gonnet Antoine Coupy 438 T437 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160730 Cologny Alphonse Sauverny 257 T255 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160727 Pelloux Arthur Thoiry 328 T323 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160726 Gros Paul Gex 034 T034 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160726 Chenevard Georges Chevry 071 T069 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160725 Husser Ferdinand Gex 041 T034 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768] 19160720 Paillet Marius Lancrans 506 T499 [Largeur max. 1024 Hauteur max. 768]

652 - BUFFAZ Louis-Aimé. Classe 1912. Soldat au 3e Zouaves de marche, 2e Cie. -Diamantaire à Saint-Jean-de-Gonville. Fils de Buffaz Jean-Marie et de Magneret Marie, cultivatrice à Saint-Jean-de-Gonville. Tombé au Champ d'honneur, le 15 juillet 1916, à Fleury, près Verdun. Déjà blessé à trois reprises : en mars 1914, au Maroc : en juin 1915, à Souchez ; en février 1916, à la bataille de la Somme. Avait obtenu la citation suivante : Ordre du régiment, N° 76, du 4 mai 1916 : Au front depuis le début de la guerre avec le 3e Zouaves. Agent de liaison du chef de bataillon avec les compagnies, a, de jour et de nuit, souvent SOUS 1111 bombardement violent, assuré sa mission avec le plus grand dévouement et un mépris absolu du danger. A particulièrement assuré la liaison avec le poste de commandement du colonel, com¬mandant le secteur-. » Croix de Guerre. - Médaille du Maroc.

19160712 Blanchard Jules Chevry 055 T052 [Largeur max. 640 Hauteur max. 480]

139 - PANISSOD Paul-Albert. Cl. 1898. Soldat au 370e d'Infanterie, 3e Cie de Mitrailleuses. - Propriétaire à Divonne-les-Bains. Né à Divonne-les-Bains, le 21 mars 1878. Fils de' feu Panissod Eugène et de Goudard Louise, propriétaires à Divonne-les-Bains. Disparu le 11 juillet 1916, au bois de Vaux, près Verdun (Meuse).

318 - GIROD Eugène-Amédée. Cl. 1888. Soldat au 56e Territorial d'Infanterie. -Domestique à Sergy. - Né à Thoiry, le 31 mai 1868. - Fils de feu Girod François et de feue Moine Eugénie, en leur vivant à Thoiry. Mort pour la France, le 10 juillet 1916, à l'Hôpital auxiliaire No 5, à Dôle (Jura).

638 - GRUFFAZ Lucien-Jules. Classe 1909. Clairon au 42e d'Infanterie. - Caissier à Genève. - Né à Pougny, le 25 avril 1889. - Fils de feu Gruffaz François et de Mottier Ernestine, domiciliée à Pougny. Mort pour la France, le 9 juillet 1916, à l'Hôpital temporaire de Salonique (Grèce). Croix de Guerre.

311 - ÉCUVILLON Amédée-Eugène. Classe 1902. Sergent au 43e bataillon de Chasseurs alpins, Cie de Mitrailleuses. --¬Boulanger à Genève. - Fils de Écuvillon Louis, propriétaire à Baisenaz (commune de Thoiry). Médaillé militaire. Vétéran de Cri¬mée et d'Italie, et de Chapuis Joséphine. -Marié à Mlle Brunet Cécile, domiciliée à Genève. Mort pour la France, le 8 juillet 1916, à la station sanitaire d'Alix (Rhône). - Griè¬vement blessé à la forêt de Parois, près Nancy, en 1915. Avait obtenu la citation suivante : Ordre général de l'Armée : « Écuvillon Amédée-Eugène, comman¬dant un petit poste attaqué par des forces supérieures, a été blessé d'une balle à la face dès le début de l'engagement. A conservé son commandement pendant plus d'une heure sous un feu violent et ne l'a quitté qu'a l'arrivée de son commandant de com¬pagnie venu pour renforcer la ligne. » Médaille Militaire et Croix de Guerre avec palme.

668 - LAPLACE François. Classe 1912. Soldat à la 7e section de C. O. A. - Culti­vateur à Saint-Jean-de-Gonville. - Né à Saint-Jean-de-Gonville, le 17 août 1892. Fils de Laplace Joseph, cultivateur à Saint­Jean-de-Gonvillle et de feue Grenier Clé­mentine. Mort pour la France, le 5 juillet 1916, à l'Hôpital temporaire No 1, Saint-Claude, à Besançon.

354 - DAVID-MISSILIER Félix-René. Classe 1914. Soldat de 1re classe au 23e d'Infanterie coloniale, 6e Cie. - Lapidaire à Mijoux. - Né à Mijoux, le 3 octobre 1894. -Fils de David-Missilier Constant et de Tournier Marie-Noémie, lapidaires, à Mijoux. Tombé au Champ d'honneur, le let juillet 1916, à Dompierre (Somme). Déjà blessé à Massiges (Marne), le 22 septembre 1915.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

St Jean-de-Gonville: Louis Buffaz, mort à la guerre

652 - BUFFAZ Louis-Aimé. Classe 1912. Soldat au 3e Zouaves de marche, 2e Cie. -Diamantaire à Saint-Jean-de-Gonville. Fils de Buffaz Jean-Marie et de Magneret Marie, cultivatrice à Saint-Jean-de-Gonville. Tombé au Champ d'honneur, le 15 juillet 1916, à Fleury, près Verdun. Déjà blessé à trois reprises : en mars 1914, au Maroc : en juin 1915, à Souchez ; en février 1916, à la bataille de la Somme. Avait obtenu la citation suivante : Ordre du régiment, N° 76, du 4 mai 1916 : Au front depuis le début de la guerre avec le 3e Zouaves. Agent de liaison du chef de bataillon avec les compagnies, a, de jour et de nuit, souvent SOUS 1111 bombardement violent, assuré sa mission avec le plus grand dévouement et un mépris absolu du danger. A particulièrement assuré la liaison avec le poste de commandement du colonel, com¬mandant le secteur-. » Croix de Guerre. - Médaille du Maroc.

652 – BUFFAZ Louis-Aimé. Classe 1912. Soldat au 3e Zouaves de marche, 2e Cie. -Diamantaire à Saint-Jean-de-Gonville. Fils de Buffaz Jean-Marie et de Magneret Marie, cultivatrice à Saint-Jean-de-Gonville. Tombé au Champ d’honneur, le 15 juillet 1916, à Fleury, près Verdun. Déjà blessé à trois reprises : en mars 1914, au Maroc : en juin 1915, à Souchez ; en février 1916, à la bataille de la Somme. Avait obtenu la citation suivante : Ordre du régiment, N° 76, du 4 mai 1916 : Au front depuis le début de la guerre avec le 3e Zouaves. Agent de liaison du chef de bataillon avec les compagnies, a, de jour et de nuit, souvent sous un bombardement violent, assuré sa mission avec le plus grand dévouement et un mépris absolu du danger. A particulièrement assuré la liaison avec le poste de commandement du colonel, commandant le secteur. » Croix de Guerre. – Médaille du Maroc.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

19160712 Blanchard Jules Chevry 055 T052 [Largeur max. 640 Hauteur max. 480]

55 – BLANCHARD Jules. Classe 1894. Soldat au 56e Territorial d’Infanterie, 6e Cie. — Charpentier à Cessy. — Né à Chevry, le 26 janvier 1874. — Fils de feu Blanchard Jean-François et de feue Guillard Françoise, en leur vivant cultivateurs à Chevry. — Ma¬rié à Reverchon Louise, lapidaire à Cessy. Tombé au Champ d’honneur, le 12 juillet 1916, dans la forêt de Fulleren (Alsace).

Voir les enfants de Cessy morts à la guerre…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Divonne: Paul Panissod, mort à la guerre

139 - PANISSOD Paul-Albert. Cl. 1898. Soldat au 370e d'Infanterie, 3e Cie de Mitrailleuses. - Propriétaire à Divonne-les-Bains. Né à Divonne-les-Bains, le 21 mars 1878. Fils de' feu Panissod Eugène et de Goudard Louise, propriétaires à Divonne-les-Bains. Disparu le 11 juillet 1916, au bois de Vaux, près Verdun (Meuse).

139 – PANISSOD Paul-Albert. Cl. 1898. Soldat au 370e d’Infanterie, 3e Cie de Mitrailleuses. – Propriétaire à Divonne-les-Bains. Né à Divonne-les-Bains, le 21 mars 1878. Fils de’ feu Panissod Eugène et de Goudard Louise, propriétaires à Divonne-les-Bains. Disparu le 11 juillet 1916, au bois de Vaux, près Verdun (Meuse).

Voir les enfants de Divonne morts à la guerre…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Thoiry: Eugène Girod, mort à la guerre

318 - GIROD Eugène-Amédée. Cl. 1888. Soldat au 56e Territorial d'Infanterie. -Domestique à Sergy. - Né à Thoiry, le 31 mai 1868. - Fils de feu Girod François et de feue Moine Eugénie, en leur vivant à Thoiry. Mort pour la France, le 10 juillet 1916, à l'Hôpital auxiliaire No 5, à Dôle (Jura).

318 – GIROD Eugène-Amédée. Cl. 1888. Soldat au 56e Territorial d’Infanterie. -Domestique à Sergy. – Né à Thoiry, le 31 mai 1868. – Fils de feu Girod François et de feue Moine Eugénie, en leur vivant à Thoiry. Mort pour la France, le 10 juillet 1916, à l’Hôpital auxiliaire No 5, à Dôle (Jura).

Voir les enfants de Thoiry morts à la guerre…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pougny: Lucien Gruffaz, mort à la guerre

638 - GRUFFAZ Lucien-Jules. Classe 1909. Clairon au 42e d'Infanterie. - Caissier à Genève. - Né à Pougny, le 25 avril 1889. - Fils de feu Gruffaz François et de Mottier Ernestine, domiciliée à Pougny. Mort pour la France, le 9 juillet 1916, à l'Hôpital temporaire de Salonique (Grèce). Croix de Guerre.

638 – GRUFFAZ Lucien-Jules. Classe 1909. Clairon au 42e d’Infanterie. – Caissier à Genève. – Né à Pougny, le 25 avril 1889. – Fils de feu Gruffaz François et de Mottier Ernestine, domiciliée à Pougny.
Mort pour la France, le 9 juillet 1916, à l’Hôpital temporaire de Salonique (Grèce). Croix de Guerre.

Voir les enfants de Pougny morts à la guerre…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Thoiry: Amédée Ecuvillon, mort à la guerre

311 - ÉCUVILLON Amédée-Eugène. Classe 1902. Sergent au 43e bataillon de Chasseurs alpins, Cie de Mitrailleuses. --¬Boulanger à Genève. - Fils de Écuvillon Louis, propriétaire à Baisenaz (commune de Thoiry). Médaillé militaire. Vétéran de Cri¬mée et d'Italie, et de Chapuis Joséphine. -Marié à Mlle Brunet Cécile, domiciliée à Genève. Mort pour la France, le 8 juillet 1916, à la station sanitaire d'Alix (Rhône). - Griè¬vement blessé à la forêt de Parois, près Nancy, en 1915. Avait obtenu la citation suivante : Ordre général de l'Armée : « Écuvillon Amédée-Eugène, comman¬dant un petit poste attaqué par des forces supérieures, a été blessé d'une balle à la face dès le début de l'engagement. A conservé son commandement pendant plus d'une heure sous un feu violent et ne l'a quitté qu'a l'arrivée de son commandant de com¬pagnie venu pour renforcer la ligne. » Médaille Militaire et Croix de Guerre avec palme.

311 – ÉCUVILLON Amédée-Eugène. Classe 1902. Sergent au 43e bataillon de Chasseurs alpins, Cie de Mitrailleuses. Boulanger à Genève. – Fils de Écuvillon Louis, propriétaire à Baisenaz (commune de Thoiry). Médaillé militaire. Vétéran de Crimée et d’Italie, et de Chapuis Joséphine. -Marié à Mlle Brunet Cécile, domiciliée à Genève. Mort pour la France, le 8 juillet 1916, à la station sanitaire d’Alix (Rhône). – Grièvement blessé à la forêt de Parois, près Nancy, en 1915. Avait obtenu la citation suivante : Ordre général de l’Armée : « Écuvillon Amédée-Eugène, commandant un petit poste attaqué par des forces supérieures, a été blessé d’une balle à la face dès le début de l’engagement. A conservé son commandement pendant plus d’une heure sous un feu violent et ne l’a quitté qu’a l’arrivée de son commandant de com¬pagnie venu pour renforcer la ligne. » Médaille Militaire et Croix de Guerre avec palme.

Voir les enfants de Thoiry morts à la guerre…

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

St Jean-de-Gonville: François Laplace, mort à la guerre

668 - LAPLACE François. Classe 1912. Soldat à la 7e section de C. O. A. - Culti­vateur à Saint-Jean-de-Gonville. - Né à Saint-Jean-de-Gonville, le 17 août 1892. Fils de Laplace Joseph, cultivateur à Saint­Jean-de-Gonvillle et de feue Grenier Clé­mentine. Mort pour la France, le 5 juillet 1916, à l'Hôpital temporaire No 1, Saint-Claude, à Besançon.

668 – LAPLACE François. Classe 1912. Soldat à la 7e section de C. O. A. – Culti­vateur à Saint-Jean-de-Gonville. – Né à Saint-Jean-de-Gonville, le 17 août 1892. Fils de Laplace Joseph, cultivateur à Saint­Jean-de-Gonvillle et de feue Grenier Clé­mentine. Mort pour la France, le 5 juillet 1916, à l’Hôpital temporaire No 1, Saint-Claude, à Besançon.

Voir les autres enfants de St Jean-de-Gonville morts à la guerre…

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mijoux: Félix David-Missilier, mort à la guerre

354 - DAVID-MISSILIER Félix-René. Classe 1914. Soldat de 1re classe au 23e d'Infanterie coloniale, 6e Cie. - Lapidaire à Mijoux. - Né à Mijoux, le 3 octobre 1894. -Fils de David-Missilier Constant et de Tournier Marie-Noémie, lapidaires, à Mijoux. Tombé au Champ d'honneur, le let juillet 1916, à Dompierre (Somme). Déjà blessé à Massiges (Marne), le 22 septembre 1915.

354 – DAVID-MISSILIER Félix-René. Classe 1914. Soldat de 1re classe au 23e d’Infanterie coloniale, 6e Cie. – Lapidaire à Mijoux. – Né à Mijoux, le 3 octobre 1894. -Fils de David-Missilier Constant et de Tournier Marie-Noémie, lapidaires, à Mijoux. Tombé au Champ d’honneur, le let juillet 1916, à Dompierre (Somme). Déjà blessé à Massiges (Marne), le 22 septembre 1915.

Voir les enfants de Mijoux morts à la guerre

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire